Bonjour amis lecteurs, 

J'ouvre ici un petit livre d'or.
Vous trouverez le regard que porte ma famille sur mon projet, les encouragement de mes amis et de tous mes lecteurs.
N'hésitez pas (surtout pas) à me dire si vous aimez mon projet, mes articles, mon site.
N'hesitez pas à répondre en commentaire aux questions :
Pour vous, qui est Yogo? Comment est-il?
Racontez  vos anecdotes...

Je laisse la parole à mon Papa :

Partir! c'est toujours d'abord un rêve.
Et puis un jour, il y  ce gargouilli qui se fait dans le ventre, ces démangeaisons dans les pieds, le coeur qui se met à battre plus vite et ce rêve devient réalité. Nos enfants ne nous appartiennent pas et leurs rêves sont leurs douces propriétés.

Vogue mon fils. Vogue là où tes sandales te mènent et tapisse ta vie des mille et une couleurs du monde.
Mais, comme le chante Jacques Higelin: "Pars, surtout ne te retourne pas,
Pars....
Mais surtout, reviens moi!"

Pour ton départ, en cadeau, ces quelques poèmes de voyage , ces bouts de lecture qui m'ccompagne depuis presque toujours, toujours présents, là , sur mon épaule droite. La poésie est une des sources de la vie.

Ton Papa

en sortant de lcole     marius     lcolier     tu es plus belle que le ciel et la mer            heureux quitextes_papa

 

Maintenant, c'est à ma grande soeur Maroussia :

 

Tu m’en parlais et je trouvais que c’était un joli rêve… Je t’imaginais, Corto voguant sur les mers, Tintin à dos de lama (« Quand lama fâché… »), Link à la recherche d’une princesse insaisissable, Ombre découvrant d’autres terres, d’autres âmes, d’autres lointains quartiers, noble Aragorn sur son destrier blanc, Pumba trottinant, Peter Pan voletant, que sais-je encore… Oui, un bien joli rêve…
Et aujourd’hui le rêve est palpable. Et moi ce que je vois maintenant, c’est un lourd sac qui fait mal au dos, des ampoules aux pieds, le froid des montagnes, la chaleur des déserts, le lama qui te crache dessus, le sourire du vilain Raspoutine, la crasse de Grand-Pas et la solitude de Corto…
Fière, admirative, mais inquiète, j’ai la trouille au ventre chaque fois que j’y pense, quoi ! Mais tu nous a fait partager ton rêve pendant si longtemps, alors « Cooooooours…décolle ! à la vitesse où tu vas, qui pourrait te rattraper ? » (et c’est qui qui qui dit ça , hein ?).
Rappelle-toi, feuille qui s’envole, voile décidée, oiseau migrateur, que nous sommes, parents, frère et sœur, chien, Douce et autres, tes radicules, ton ancre, ton nid…
Ok, l’un de tes nids, mais le plus douillet alors.

Et puis à ma Maman :

En fait, tout est normal…

Déjà, sur tes photos de bébé, ton regard curieux et « gourmand du monde » étonne ! A trois ans, pour partir « ailleurs », chez tes copains, ton petit baluchon était toujours prêt et tu quittais nos bras sans peur aucune, avec l’enthousiasme du découvreur d’inconnu. Pendant nos vacances nomades en camping-car, tu évoluais à l’aise dans toutes les situations.

Alors !

Alors aujourd’hui tu pars vivre ce rêve qui te tient à cœur. Bien sûr, en écrivant ces mots, mes yeux s’embuent un peu mais je suis fière de te voir réaliser ce que nous n’avons qu’imaginé, fière de te voir construire ton destin ! Je sais que tu découvriras des merveilles qui te rempliront de bonheur. J’espère que tu sauras affronter certaines terribles réalités de ce monde avec recul et sérénité, que tu n’oublieras jamais, comme disent les « hommes » qu’à tout problème, il y a une solution. Je formule le vœu protecteur que, comme Jacques Gamblin, toujours tu finiras par dire : « Tout va bien, mon cœur scintille ! »
Ah, si j’avais trente ans de moins peut-être… non ! non ! ne t’en fais pas, je ne pensais pas à t’accompagner ! Vas, vis, deviens et surtout reviens !

Voici pour toi qui les aimes, quelques citations à propos du voyage :
« Qu’est-ce que vous allez chercher là-bas ? J’attends d’être là-bas pour le savoir. »
André Gide
« Le Monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page. »
Saint Augustin
« Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l’un pour donner, l’autre pour recevoir. »
J. W. von Goethe
« On peut voyager non pour se fuir, chose impossible, mais pour se trouver. »
Jean Grenier (philosophe et écrivain)
« Il n’y a pas d’homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt fois la forme de sa pensée et de sa vie. »
A de Lamartine
« Voyager, c’est être une sorte d’enfant professionnel. L’étonnement est une vertu première, y compris vis à vis de sa propre langue. »
Jacques Meunier (ethnologue et grand voyageur)
« La vie est un long champ à cultiver. Voyager, c’est y semer la diversité de la Terre. Voyager, c’est l’embellir des couleurs du Monde. »
Jules Lesven (résistant breton).

 

Bona vento ! (en espéranto)
Isabelle ,ta maman.

 

Et enfin à mon little bro, Thyl :

 

Je me décide enfin à écrire et comme les références aux BD et à la poésie ont déjà été bien choisies, je me permettrait de n'en rajouter qu'une: sois comme Luke Skywalker parcourant l'univers pour le sauver et que la force soit avec toi!

 

Je te connais comme frère, comme rêveur, comme compagnon de voyage, comme Homme libre de sa pensée.. mais une chose est sûre, ce voyage te fera faire un grand pas dans ton accomplissement personnel!

 

Tu veux sauver le monde, tu le feras et d'abord tu pars le découvrir bien sûr et tu as toujours eu mon soutien pour ça!! J'ai toute confiance en ton projet et aucune crainte!!! je t'ai accompagné dans des galères dont on est toujours sortis vainqueurs, sous la pluie horizontale d'Ecosse, devant la pauvreté des enfants malgaches... et suivis tes aventures et tes luttes à Copenhague, Strasbourg et ailleurs dans le monde et je sais que comme l'alien Riridou que tu es, tu prendras chaque situation étrange sur Terre avec calme et rationalité :D .

 

Fais le ton tour du monde!! par la mer, la terre et même les airs si ta pensée t'y emmène ;) . Fais le tour des légendes, des Hommes et de leur Histoire! Fais toi vendeur de mot, peins au mille couleur l'air du vent et partage ta passion et ton amour à travers chaque rencontre que tu feras! Tu es ma plus grande source d'inspiration pour mes voyages à venir et je te l'avoue pour une grande partie de ma pensée. Sois sûr qu'on se croisera sur une île déserte ou au détour d'un couloir d'une école Kirghizise.

 

Peace big bro et bon voyage !!!

Mon ami Abhishek a écrit un article sur moi. Vous pouvez le trouver sur son blog, le télécharger ou bien le lire ci-dessous.

Aggiungi commento

Si vous vous enregistrez sur le site, vous n'aurez plus le système de protection à remplir, vous pourrez publier des liens, des images, et voter pour les commentaires.
Pour vous connecter, ouvrez le menu tiroir en cliquant sur le bouton "main", à gauche de la barre de menu.


Codice di sicurezza
Aggiorna