Froggy

Les aventures de Froggy, c'est l'histoire de deux jeunes français, Adrien et Juilen, respectivement 23 et 24 ans au départ, qui ont décidé de partir voyager le plus longtemps possible avec le moins d’argent possible. Pour cela, suite à la lecture du livre de Ludovic Hubler, ils ont choisit comme moyen de transport principal l’auto-stop. En effet, Cela permet de découvrir le monde en prenant son temps, de rencontrer les populations locales pour un coût défiant toute concurrence!
A la différence de Ludovic, ils n'envisagent pas forcément de faire du bateau stop et prennent de temps à autres les transports en commun, ils ont nottament pris l'incroyable transiberien.

Ca y est, j'ai eu ma deuxième injection de vaccin, celle contre la Fièvre Jaune, le Stamaril. Je rappelle que c'est le seul et unique vaccin obbligatoire, dans le sens où c'est le seul qui peut être exigé par une douane.

Il doit être effectué dans un centre de vaccination international. Pour moi, ça a été au CHU, Hopital Robert Debré à Reims. La séance de vaccination de la Fièvre Jaune n'a lieu qu'une fois par semaine, le mardi entre 14h et 15h.

Après la piqûre, ils vous délivrent un petit carnet de vaccination international qui, présenté avec votre passeport, sert de sésame pour l'entrée dans certains pays.

Partir, oui!
A l'aventure, oui!
Avec courage, oui!
Avec peu de ressources, oui!
Mais sans une assurance... ça ne rassure pas ceux qui te voient partir et ça ne sert à rien de tenter le diable.

Alors, j'ai mené mon enquête auprès des blogs de voyageurs, du site d’Amélie (comprendre la sécurité sociale ; mais d’où vient le nom du site?) et celui des compagnies d'assurances. Je me suis plongé dans les méandres des lignes de contrat, dans les listes de conditions et d'exclusions. Quand je me suis senti prêt, quand je croyais avoir compris le qui, le quoi, le comment, le quand, j'ai rendu visite à la CPAM et j'ai passé quelques coups de fil.

Alors bon, je vais vous faire  grâce des détails et je vais plutôt vous dire les options que j'ai retenu en vous en expliquant les raisons.

Ce qui définira grandement mon voyage, ce seront les rencontres!
Ainsi, pour les faciliter, je pensais utile d'avoir une carte de visite.
Cela permet d'indiquer rapidement mes coordonnées et le thème de mon voyage.

Merci à ma soeur pour tout le temps qu'elle a consacré à la réalisation de cette carte.

Pour des problèmes de couleurs d'impression, seul le format pdf (sous flash et html5 ci-dessous) me permet de vous offrir un aperçu de ce à quoi elle ressemble.

Mouss-V4

Qu'en pensez-vous?

Il y a quelques mois, j'ai dévoré le livre de Ludovic Hubler jusqu'à la dernière page. Et dans cette dernière page, il faisait mention d'un projet qu'il avait en tête, Travel with a Mission (lire aussi ici).
J'ai rapidement contacté Ludovic pour en savoir plus et donner un coup de main.

Construire des ponts entre les professeurs avides de recevoir des globe-trotters dans leur salle de classe et les globe-trotters souhaitant se rendre dans les écoles du monde, tel est l'objectif de www.travelwithamission.org.

Le_nez_au_ventIl y a quelques temps, ma mère m'a demandé si je voulais lire ce livre, "Le nez au vent" de Sophie de Courtivron. Bien sûr le titre m'intriguait mais des récits, des blogs, des livres de voyageurs plus ou moins tourdumondistes, j'en avais déjà lu beaucoup, plus que ceux que j'ai pu citer ici. J'ai donc décliné préférant changer un peu de lecture, lire des histoires des pays que je vais traverser.
Mais quelle mouche avait donc piqué ma mère? Elle a du trouver que Sophie, sautant appuyée sur son bâton avait une figure bien sympathique. Après l'avoir lu, ma mère a convaincu mon père de le lire tout en me vantant les mérites de cette aventurière et l'intéret du bouquin. Et après, c'est mon père qui vantait l'esprit vif de Sophie, sa finesse d'analyse [de tous les évènements qu'elle a vécu] ainsi que sa vision du monde et ses réflexions qu'elle sème comme si elle voulait nous accompagner dans la lecture.

(Loin de moi l'idée de copier une webcomédie populaire qui n'a rien inventé mais si je ne le précise pas on me dira que c'était mon intention), Bref j'ai lu le bouquin!

Et merci à Maman de me l'avoir envoyé.

Ca fait longtemps que je n'ai pas rédigé d'article car j'ai eu une petite cure d'internet ces deux dernières semaines. J'ai plusieurs articles dans ma tête qui vont arriver sous peu.

Jeudi dernier, je suis aller voir mon médecin pour me faire vacciner contre le fièvre Typhoïde.

Le Typhérix m'a couté 18,18€ car une petite partie était prise en charge par ma mutuelle. Il coûte normalement 20,20€ soit presque 10€ moins cher que l'autre marque plus connue, le Typhim. C'est la même molécule, c'est juste deux laboratoires différents.

Plus qu'une dernière injection, la deuxième du vaccin contre l'hépatite A. Enfin, je vais essayer de faire une deuxième cérologie pour savoir si mes anticorps sont suffisants après la première. Pourquoi diable faudrait-il une deuxième pour ce vaccin?

Je ferais un bilan sur la vaccination avant mon départ!

Je ne vais pas réinventer l'eau tiède. Je vous invite à lire l'article des deux froggys sur les réseaux WWOOF et HelpX dont je vous propose seulement deux extraits qui résument assez bien l'idée des deux sites :

helpxwwof"Depuis 1971, un réseau similaire existait déjà : le WWOOFing. Le concept est le même. En échange de quelques heures de travail vous gagnez le gîte et le couvert.
Le WWOOfing était à l’origine destiné uniquement aux fermes biologiques, cependant le réseau est désormais plus large et vous pourrez donc travailler dans des hôtels ou sur des voiliers par exemple. Les membres de ce réseau sont appelés « Wwoofer »."
et
"Créé en 2001, HelpX est un système d’échange de compétences qui permet de rencontrer d’autres adhérents dans le monde, d’aider, d’apprendre, de découvrir des savoir-faire locaux, et qui permet aux voyageurs à petit budget de dormir et de manger gratuitement en échange de quelques heures de travail tous les jours."

Moi je vais vous parler de cotravel :

cotravel

C'est un service tout nouveau, qui permet de rencontrer d'autres passionés du voyage.
Vous me direz que d'autres sites comme Couchsurfing le permettent aussi mais on ne parle pas de la même rencontre.