Pour partir faire le tour du monde, il faut encore franchir quelques frontières. Et certaines sont même payantes. Surpris
Si si je vous assure, l'Homme a réussi à découper en parcelles quelque chose qui ne lui appartient pas, qui est un bien commun, un cadeau.

Bref, pour les frontières, il me faut un passeport et pour les frontières payantes, il me faut des visas.

Je vais ici lister des sites internet que je souhaite avoir sous la main et que je souhaite partager.

Une première liste est consacrée aux voyageurs que j'ai rencontré, en vrai, en livre, à travers leur blog et qui m'ont touché. J'aimerai bien leur dédier un article à l'avenir.

Jusqu'à présent, j'ai prévu d'auto-financer mon projet. Il existe d'autres possibilités pour boucler le budget d'un tour du monde comme le sponsoring.

Grace à mes jobs d'été et stages rémunérés, j'avais réussi à économiser 5875 €.
Aujourd'hui, je travaille et je gagne 1600€ par mois. Je vire automatiquement la moitié de mon salaire sur des comptes épargne prévus pour mon projet. Je vis cette année (loyer, nourriture, transports) et prépare le voyage (vaccins, visas, matériels) avec le reste.

Ainsi, après 12 mois de travail, j'aurais un capital tour du monde de 5875 + 9600 = 15475€.

Je vais aussi me renseigner sur les bourses qui pourraient m'aider à réaliser entièrement mon projet.

J'établierai un budget pour la préparation, (estimation 20.000€)

Partir seul n'a jamais été, pour moi, une condition à mon voyage. Je préfèrerai partir avec un(e) compagnon/compagne. J'attends juste que quelqu'un me dise : "Il me plait ton projet, je partirai bien avec toi", que ce soit pour tout le trajet ou juste pour un temps. Nos trajets pourraient d'ailleurs diverger en cours de route.

En voyage, on n'est jamais seul longtemps, les rencontres peuvent être le but recherché, et c'est mon cas. Cependant, ces liens qu'on tisse, parfois profonds, sont souvent éphémères. J'aimerai bien partager ces rencontres, les découvertes du quotidien du voyage avec un(e) compagn(e)(on).

Cependant, ma soif d'aventure et de départ l'emporte et j'ai toujours su apprécier la solitude. Comme Moustaki, je ne suis jamais seul avec Ma Solitude, nous nous sommes apprivoisés depuis longtemps.


L'avantage de partir seul, c'est la très grande liberté dans les choix d'itinéraire et les décisions en général. Et je pense qu'il est plus facile de s'intégrer et de se faire accepter rapidement là ou l'on arrive.

Pour partir faire le tour du monde, il faut aussi se poser la question des vaccins.
Quels vaccins?
Pour quelles maladies?
Pour quels risques?
Dans quels milieux?

Et bien c'est pas simple, il n'y a pas grand monde pour vous expliquer tous les tenants et aboutissants de la chose de manière neutre et objective.
Je ne suis pas allé voir un médecin classique, médecin à la solde des firmes pharmceutiques qui pour certains n'existent que pour vendre et nous faire consommer des médicaments et des vaccins.
Ils ne peuvent pas être neutres, ni objectifs (formatés par la sacro-sainte pensée unique de la médecine européenne contemporaine).

L'élément indispensable pour passer les frontières : le passeport!
Sans lui, il est difficile d'aller bien loin officielement.

C'est ce matin que j'ai récupéré le mien. D'un coup, à l'avoir dans les mains, ça a rendu mon départ plus réel, plus proche.
Mon voyage est plus palpable que jamais. J'ai eu un petit moment d'exitation et je n'ai pas vu passé l'après midi :-)

passeportpasseport_bisa

Après consultations d'autres médecins (classiques et homéopathe) et de discussions à droites à gauches, j'ai finalement pris ma décision.

Je vais faire le vaccin contre la Typhoïde, l'Hépatite A et la Fièvre jaune uniquement. Les cas graves d'encéphalite japonaise sont vraiment rares et la période endémique va de mai à Octobre, pendant la mousson. Si je respècte mon programme, j'arriverai dans la zone géographique d'endémie mi septembre. Si je n'ai pas de retard, je n'aurais donc qu'à passer 15j en ville puisque c'est une maladie qu'on attrape en milieux rural uniquement. J'ai eu à nouveau des doutes pour l'encéphalite à tiques mais à en croire le CHU de Rouen, je serai toujours au sud de la zone.

Je me suis basé sur les indications de l'Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, dont les fiches sur les vaccins sont très complètes, pour faire mon planning de vaccinations.

Je rappelle que j'ai trouvé ces fiches en googlant "vaccin nom de la maladie inpes" parce que pour les trouver dans le site, bonjour :
Typhoïde
Hépatite A
Fièvre Jaune